Règles opérationnelles et simulation
RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE


Règlement standard de la ligne zéro

Règles d’exploitation (version 1.0)
DIRECTION REGIONALE DE L’EXPLOITATION

Introduction

Les règles exposées dans le présent document doivent être respectées par l'ensemble du personnel, quel que soit son rôle, sous la responsabilité du chef de ligne.

Le chef de ligne et les conducteurs doivent prévoir l'organisation des mouvements dans les gares avant de les atteindre. En effet, il faut planifier l'occupation des voies et la disponibilité de locomotives sur place pour effectuer la livraison des wagons aux embranchements particuliers.

Définitions

TRAIN : une ou plusieurs locomotives couplées, avec ou sans wagons ou voitures.

TRAIN REGULIER : train inscrit au tableau normal des horaires (les trains collecteurs peuvent être inscrits au tableau des horaires).

TRAIN EXCEPTIONNEL : train non inscrit au tableau normal des horaires, décidé par le chef de ligne pour écouler un trafic exceptionnel (les trains collecteurs peuvent être execptionnels).

TABLEAU DES HORAIRES : tableau régissant le mouvement des trains réguliers, dans le respect des règles. Il contient le planning de circulation des trains avec les instructions particulières qui leur sont attachées.

VOIE PRINCIPALE : voie reliant les triages et les gares.

GARE : endroit indiqué dans le tableau des horaires par son nom, où un train peut s’arrêter pour raison de trafic, ou entrer sur ou quitter la voie principale.

HAUT-LE-PIED (pour une locomotive) : locomotive circulant sans voiture, ni wagon.

VOIE D’EVITEMENT : voie auxiliaire par rapport à la voie principale pour le croisement ou le dépassement des trains.

TRIAGE : système de voies inscrit dans une zone géographique délimitée, permettant la constitution des trains ou le stockage des wagons, ou les mouvements n’étant pas régis par le tableau des horaires sont permis dans le respect des signaux et des règles ou d’instructions particulières.

LOCOTRACTEUR : engin assigné au triage et circulant dans ses limites.

Règles générales

Sauf dans le cas des locomotives haut-le-pied, les trains doivent posséder un fourgon de fin de convoi (assurant la protection arrière du train).

La voie principale doit toujours rester libre. Les trains peuvent s'y arrêter mais ne doivent jamais stationner sur la voie principale. Aucun wagon ne doit stationner sur la voie principale. Cette règle s'applique également à la coulisse (et à la zone de triage).

Les wagons préparés dans les gares pour être ramassés (par les trains réguliers ou exceptionnels) doivent être garés sur une voie de garage. Les wagons sont laissés dans les gares sur la voie d'évitement ou sur une voie de garage. S'ils sont laissés sur la voie d'évitement, ils doivent être déplacés rapidement sur une voie de garage à l'aide d'un engin tracteur affecté à la gare.

Dans chaque zone, les aiguilles doivent toujours autoriser le passage direct d'un train sauf si une manœuvre est effectuée en utilisant la voie principale. Dans ce cas, les manœuvres doivent être effectuées rapidement.

Les conducteurs doivent tenir compte de l'inertie de leur train, qui rend les démarrages progressifs et rallonge les distances d'arrêt.

Les trains doivent toujours avoir leurs feux avants allumés, qu'ils soient à l'arrêt ou qu'ils circulent (les feux avant sont alors allumés quand la marche avant est sélectionnée au poste de conduite).

Échelle de temps

Le temps standard est affiché sur l’ordinateur central avec un facteur d’accélération de 12 (ainsi, 24 heures simulées se déroulent en 2 heures réelles).

Supériorité des trains

Les trains sont prioritaires dans l'ordre ci-dessous:
  1. trains réguliers de voyageurs
  2. trains réguliers mixtes marchandises-voyageurs
  3. trains réguliers de marchandises
  4. trains exceptionnels
En règle générale, les trains transportant des voyageurs sont prioritaires sur les trains transportant des marchandises. Les trains réguliers sont prioritaires sur les trains exceptionnels.

Les trains les moins prioritaires doivent stationner en gare de croisement sur une voie d'évitement et attendre le passage des trains plus prioritaires avant de continuer.

Signaux

En l'absence d'une signalisation lumineuse sur la ligne, les informations concernant les arrêts et les ralentissements à observer sont communiquées oralement. Tout Agent, quel que soit sont grade, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant.

Tableau horaire

Pour les trains réguliers, un tableau horaire indique leur parcours, ainsi que les horaires de départ, d'arrivée et de passage prévus pour les jours concernés.

Les trains doivent partir à l'heure et respecter, autant que faire ce peu, les heures de passage et d'arrivée prévue au tableau horaire.

L'affectation des locomotives aux trains est effectuée par le chef de ligne.

Les temps indiqués correspondent aux arrêts en gare. Lorsque deux heures sont indiquées pour une même gare (en gras), elles correspondent aux heures d'arrivée et de départ, sinon lorsqu'une seule heure est indiquée, le temps d'arrêt standard est de 2 minutes (le temps de décharger le courrier...).

Liste de répartition des wagons

Chaque train possède une liste de répartition des wagons. Elle indique les wagons à ramasser et les wagons à laisser aux différentes gares du parcours.

Cette liste utilise une désignation des wagons qui permet de les repérer facilement par leur type et leur couleur. Les lieux d'origine et de destination sont indiqués par les bigrammes des gares, tels qu'indiqués sur le tableau horaire. Les wagons sont listés triés en fonction de leur lieu de départ.

Règles de mouvement à la demande

Les mouvements à la demande sont autorisées par le chef de ligne, qui dispose des données nécessaires à la prise de décision d'engager un train exceptionnel, compte tenu du trafic.

Instructions techniques

Arrêt d'urgence

Le poste de conduite MRC 2000 est équipé d'un bouton "STOP" d'arrêt d'urgence. Il doit être utilisé dans le cas d'un risque de collision entre deux trains. Il est nécessaire d'anticiper l'arrêt en considérant l'inertie propre de chaque train qui a pour conséquence d'allonger les distances de freinage.

Équipement déraillé

Un équipement qui a déraillé ne doit pas être remis en place par le mécanicien. Le chef de ligne doit être prévenu pour remettre l’équipement. Celui-ci doit systématiquement effectuer une analyse pour en déduire la cause du déraillement.

Retournement des équipements et des trains

Le retournement des machines, voitures et wagons doit être effectué au triage en coulisse. Les voitures et wagons peuvent être mis en position par le chef de triage, les machines par le chef de ligne.

Protections électriques

Les transformateurs d’alimentation des voies sont protégés contre les courts circuits pouvant se produire à la suite d’un déraillement ou d’un positionnement erroné des interrupteurs. En cas de court circuit, les voyants rouges correspondants sur les transformateurs s’allument. Le chef de ligne doit être prévenu pour remettre les alimentations en état de fonctionnement.

RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE