Quelques photos de mon réseau
RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE



Voici quelques photos de mon réseau en cours de construction, dans l'ordre chronologique.


Vue de face de la future gare sur une pré-maquette (début 1998)
La première séance de photos (début 1998) : vue de face de la future gare sur cette pré-maquette, avec un train d'hydrocarbures tiré par une 63000 (Roco) et et 66000 (Jouef) en unité multiple. Le plan des voies n'était pas encore définitif. Cette pré-maquette, réalisée avec des photocopies d'élements de voie Peco punaisées sur un soubassement en carton m'a permis de vérifier la faisabilité de mon plan de voies théorique, en particulier le bon raccordement des aiguilles. Les bâtiments provisoires réalisés en carton m'ont permis de vérifier la bonne cohérence du décor et la répartition des volumes. La base des modules est déjà réalisée, ainsi que le fond de décor, l'éclairage est déjà mis en place au plafond.


Module de la gare vers la droite (été 1998)
Vue du module de la gare vers la droite en cours de construction (été 1998), avec un train de marchandises passant sur la voie principale tiré par une 66000 (Jouef), pendant qu'un autre train de marchandises tiré par une 63000 (Roco) attend sur la voie d'évitement. Les deux voies qui mènent à la remise dont on aperçoit la toiture au premier plan, ne sont pas encore posées. Le quai central est prêt pour la peinture, celui de la gare est provisoire, la gare est une maquette en carton permettant de simuler le volume de la future gare, les arbres sont provisoirement en carton. On voit nettement que les voies sont collées directement sur le polystyrène.


Module de la gare vers la gauche (début 1999)
Vue du module de la gare vers la gauche en cours de construction (début 1999), avec un train de marchandises tiré par une 63000 (Roco) en attente sur la voie d'évitement. La gare est maintenant définitive (modèle Jouef), patinée et éclairée au niveau du bâtiment central. les quais sont bien avancés mais les bordures ne sont pas encore réalisées. Quelques clients attendent l'arrivée de l'omnibus en direction de Melan.


Remise pour deux locomotives (début 1999)
Vue de la remise pour deux locomotives (début 1999), avec une 63000 (Roco) stationnée en attente de son conducteur. Cette maquette est réalisée selon le plan et les techniques du célèbre ouvrage d'Alain PRAS "Gares et bâtiments ferroviaires en modélisme". On distingue dans le fond à gauche les entrepôts à l'Ouest de la ville.


Module de l'usine à l'Est de la ville (été 1999)
Vue du module de l'usine à l'Est de la ville (été 1999) réalisée sous la forme d'une pré-maquette me permettant de vérifier la forme générale. Au premier plan, nous distinguons l'embranchement particulier EP1 réalisé également sous la forme d'une pré-maquette.


Module de l'usine à l'Est de la ville (hiver 2000)
Vue du module de l'usine à l'Est de la ville (hiver 2000). Cette usine, toujours sous la forme d'une pré-maquette en carton nous permet d'apprécier la disposition générale des bâtiments et les volumes. Au premier plan, nous distinguons l'embranchement particulier EP1 réalisé également sous la forme d'une pré-maquette, avec un couvert en cours de chargement. Le sol en polystyrène a été traité et la végétation commence à apparaitre ! On distingue la sortie de la voie sur la droite, devant les réservoirs.


Remise pour deux locomotives (hiver 2000)
Vue de la remise pour deux locomotives (hiver 2000), avec une 63000 (Roco) et un Picasso (Jouef) en attente. Cette partie du réseau n'a pas beaucoup avancé, mais les sols on été traités et les voies de la remises ont été patinées. On distingue à droite les extrémités des quais de la gare, ainsi que le petit bâtiment réservé au dépôt des petites marchandises, bâtiment réalisé lui aussi selon les techniques du célèbre ouvrage d'Alain PRAS "Gares et bâtiments ferroviaires en modélisme".


Vue rapprochée de la gare (hiver 2000)
Vue rapporchée de la Gare (Jouef). Les quais sont maintenant terminés, avec leurs bordures réalisées selon la technique préconisée par Yann Baude dans le numéro Hors Série n°6 de Loco Revue. J'ai suivi les indications à la lettre et le résultat est assez satisfaisant. Les poteaux d'éclairage ont été installés sur les quais. On distingue le petit capot d'une 66000 (Jouef) et quelques couverts passant en gare d'Ouest en Est, tandis que des voyageurs attendent leur correspondance.


Module de la gare vers l'Est (hiver 2000)
Vue du module de la Gare vers l'Est (hiver 2000) à comparer avec la même photo datant de l'été 1998 (les travaux ont bien avancé). Tous les bâtiments sont en carton, certains sont des pré-maquettes, sauf la Gare qui est un modèle en plastique (Jouef). Les sols ont été traités mais le ballast n'a pas encore été posé. Les quais sont terminés, avec leur éclairage et surtout on distingue la passerelle (Jouef) donnant accès au quai central comme c'est souvent le cas dans les gares de la région Parisienne. J'aime beaucoup cette passerelle qui crée une ambiance. Dans le fond (vers l'Est), on distingue la pré-maquette de l'usine, volontairement assez volumineuse pour donner du "relief" au paysage, car les quatre modules alignés sont tous au même niveau.


Vue nocturne (hiver 2000)
Vue nocturne du module de la Gare vers l'Est (hiver 2000). Un autorail Picasso (Jouef) est à l'arrêt en attente des voyageurs à gauche du quai central. Une 67000 (Lima) est stationnée à droite du quai central. Au premier plan sur la gauche, on distingue la petite remise permettant d'accueillir les petites marchandises. Les maquettes des arbres à l'extrême droite préfigurent de futurs arbres qui seront réalisés avec des matériaux plus classiques !


Locomotive 050 stationnée en gare (hiver 2000)
Vue de ma première locomotive à vapeur, une 050 (Roco) stationnée devant le petit bâtiment réservé au dépôt des petites marchandises. C'est la première locomotive que je me suis achetée et qui m'a fait reprendre le modélisme. Sa finition est de qualité et son fonctionnement très satisfaisant, avec un prix raisonnable pour un modéliste. Elle présente en revanche un défaut comme de nombreux modèles de locomotives à vapeur : elle est très difficile à équiper d'un décodeur numérique pour commande digitale, compte tenu de la place disponible.


Vue centrée sur la gare (hiver 2000)
Une autre vue centrée sur la Gare (hiver 2000), avec un autorail Picasso (Jouef) stationné sur la voie d'évitement avec à son bord quelques voyageurs déjà installés attendant l'heure de départ. Derrière, sur l'autre voie d'évitement, on distingue les voitures (boîtes à tonerre Roco) d'un train de voyageurs emmené par une 050. Le parc à charbon (Jouef) est simplement évoqué sans finition pour le moment.


Vue rapprochée de la rue de la gare (hiver 2000)
Vue rapprochée de la rue de la Gare, en cours de construction (hiver 2000). J'attends la livraison des barrières en béton et des peupliers... Les trottoirs ne sont pas encore réalisés.


Partie droite du module de la gare (hiver 2000)
Vue de la partie droite du module de la Gare (hiver 2000). On distingue au premier plan une pré-maquette de la station de fuel permettant le ravitaillement des locomotives Diesel, une 66000 (Jouef) est garée à proximité.
En arrière plan, on distingue les bâtiments longeant la rue de la Gare, réalisés en carton et munis d'une façade réalisée par ordinateur, à l'aide d'un logiciel de dessin vectoriel. La réalisation de ces façades peut devenir rapidement assez long si l'on souhaite un résultat réaliste impliquant un travail presque au pixel près. En fait, je ne suis pas très satisfait de ces bâtiments mais ils offrent l'avantage d'être peu chers comparés à des maquettes en plastique et permettent d'évoquer un fond de décor intéressant (les bâtiments ont une épaisseur de 2 à 3 centimètres). J'envisage de réaliser un nouveau fond de décor en utilisant des planches MZZ, éventuellement découpées et mises en forme sur des structures en carton pour donner du volume à l'ensemble.


Vue rapprochée de la passerelle d'accès au quai central (hiver 2000)
Vue rapporchée de la passerelle d'accès au quai central (hiver 2000), un modèle en plastique (Jouef) dont les pieds sont encastrés dans les quais réalisés en bois. Un percage très précis à été effectué pour obtenir un positionnement rigoureux des longs pieds métalliques de cette passerelle.


Entrée / sortie de la gare côté Est (hiver 2000)
Vue de l'entrée / sortie de la Gare côté Est (hiver 2000). Au centre de l'image, on distingue un feu permettant de contrôler le trafic sortant (il n'est pas encore commandé par l'ordinateur). Sur la droite, le quai de chargement de l'embranchement particulier EP1 avec quelques ouvriers qui s'affairent...


RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE