Montage des décodeurs
RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE

Montage d'un décodeur dans une 66000 JOUEF

Pour poursuivre cette rubrique concernant le montage des décodeurs dans les locomotives, je vous propose maintenant le montage d'un décodeur quelconque (conforme à la norme NMRA) dans une 66000 JOUEF.

Le montage dans une 66000 est plus délicat que le montage dans une 67000 car la place disponible est beaucoup plus réduite et le circuit imprimé principal doit être remplacé, mais bonne nouvelle : il est possible de conserver la cabine intacte de manière à pouvoir l'équiper d'un conducteur !
Il est nécessaire de savoir faire des soudures et d'être prudent (cliquez ici pour lire quelques conseils). Si vous n'êtes pas sûr de vous, faites réaliser le montage par un ami ou un magasin de modélisme spécialisé. En principe, le décodeur est livré avec une notive de montage qui devrait également vous aider (si vous comprenez la langue utilisée).

66000 JOUEF (14 Ko)
Photo JOUEF (www.jouef.com)

Cette machine n'est pas facile à équiper d'un décodeur :

  1. la place nécessaire est disponible soit dans la cabine, soit sous le petit capot juste au dessus du bogie ; de plus il faut choisir un décodeur de petite taille, le plus compact possible (j'y ai logé un ARNOLD 81210) ;
  2. le circuit imprimé doit être refait, par exemple avec une petite plaquette de VEROBOARD utilisée par les électroniciens pour réaliser facilement des montages.
Les transformations proposées peuvent êtres inhibées si vous souhaitez retirer le décodeur et revenir au cablage initial, il vous suffit de conserver toutes les pièces d'origine.

Description du nouveau cablage :
En examinant le cablage initial de la locomotive, nous constatons qu'il est assuré par deux circuits imprimés et plusieurs fils raccordés à ces circuits. Pour le cablage du décodeur, le circuit imprimé juste à côté du moteur sous la cabine doit être remplacé par un nouveau circuit réalisé en toute simplicité par un morceau de plaquette VEROBOARD coupé à la même dimension et comportant des bandes conductrices parallèles.

Le schéma ci-dessous représente le montage du décodeur ARNOLD 81210 et le cablage vu de dessus avec les connexions des 7 fils du décodeur (le fil de couleur blanche est représenté par un trait pointillé noir). Les bandes grises représentent les bandes conductrices des circuits imprimés).
Le décodeur est placé sous le petit capot de la 66000, après avoir réduit les picots en plastique qui débordent à l'intérieur du capot.

Schéma de cablage d'un décodeur NMRA dans une 66000 (14 Ko)

Circuit imprimé côté grand capot :
Une coupure doit être réalisée, matérialisée sur le schéma par un trait pointillé rouge et la diode doit être retirée.

Circuit imprimé côté petit capot (à droite sur le schéma) :
Lorsqu'on examine le cablage initial, on s'aperçoit que les deux vis jouent chacune un rôle particulier. Dans le sens de la marche grand capot en avant, la vis de droite (couleur noire sur le schéma) maintient une pièce en laiton destinée à établir une connexion avec une borne du moteur en passant au dessus du volant d'inertie, tandis que la vis de gauche (couleur orange sur le schéma) assure l'autre contact avec le chassis auquel le moteur est connecté par son autre borne (la vis de droite est isolée du chassis par une petite rondelle en plastique). Nous allons conserver le principe du contact avec le chassis pour le nouveau circuit imprimé, ce qui simplifiera le cablage.

Liaison entre des deux circuits imprimés :
Les deux fils existants sont conservés, mais deux nouveaux fils doivent être connectés comme sur le schéma pour l'éclairage à partir du décodeur (fils bleu et blanc sur le schéma). Il faut choisir des fils aussi fins que les deux fils noirs existants car la place sous le grand capot est réduite.

Connexion du décodeur :
Tableau de branchement des fils électriques par rapport aux points de repère indiqués par des lettres sur le schéma :
 
A bleu connecté au point H
B blanc connecté au point F
C noir connecté au point F
D noir connecté au point J
E noir fil noir du décodeur
F blanc fil blanc du décodeur
G jaune fil jaune du décodeur
H bleu fil bleu du décodeur
J rouge fil rouge du décodeur
K gris fil gris du décodeur
M orange fil orange du décodeur

Rappel des couleurs :
 
Codes de couleurs
XX  alimentation rail 1
   alimentation rail 2
   alimentation moteur 1
   alimentation moteur 2
   retour commun éclairage
   éclairage marche avant
   éclairage marche arrière
Les couleurs des cables étant normalisées, le montage proposé est valable avec n'importe quel décodeur respectant la norme DCC NMRA.

Il faut vérifier le schéma de montage préconisé dans la notice fournie par le fabriquant du décodeur.

Il faut toujours faire attention aux retours de masse !

1°) Réalisation du circuit imprimé

Le nouveau circuit est taillé dans une plaquette VEROBOARD et il est branché comme indiqué dans le schéma ci-dessus. Attention : la vis de droite doit être isolée du chassis par une rondelle (une autre solution consiste à ne pas l'utiliser dans le nouveau montage). La vis de gauche doit rétablir le contact entre la piste correspondante du circuit et le chassis (alimentation moteur provenant du décodeur).

2°) Cablage du décodeur pour le moteur

Photo du décodeur (9 Ko)Dans un premier temps, il faut commencer par le cablage du moteur. Les fils du décodeur doivent être soudés sur le circuit imprimé comme indiqué par le schéma. Le fil gris du décodeur est soudé directement sur la borne visible du moteur.
Un test de fonctionnement peut déjà être effectué, avant le cablage des feux.

3°) Programmation du décodeur et tests

Les paramètres d'accélération, de freinage et de seuil de démarrage sont à régler à l'aide de votre commande digitale, par exemple avec le poste de commande MRC 2000.
Nous sommes plusieurs à avoir constaté une vitesse irrégulière de la locomotive qui est difficile à expliquer, et qui se produit à une allure modérée. La première raison peut être l'échauffement du décodeur qui se trouve très mal aéré, ce qui entraine une variation des paramètres de fonctionnement. La seconde raison peut s'expliquer par une courbe de fonctionnement du moteur non linéaire en fonction de la tension d'alimentation (ce que j'avais déjà constaté sans décodeur, avec mon alimentation asservie).
 


RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE